Développement du "WWOOFing" en Polynésie française
2 participation(s), 1 échange(s)
Début des travaux :
Thème :
Environnement
Fin des travaux :
Statut :
Ouvert
Introduction :
Bonjour à tous,

Ce chantier a été créé dans le but d'un développement du "WWOOFing" en Polynésie
d'ici 2025 et voire à très long terme. C'est une pratique de tourisme inclusif et écologique déjà en fonctionnement dans plusieurs pays dont la France et la Nouvelle-Zélande. Depuis 2016, seul un exploitant de Raiatea a été séduit par ce concept novateur et donc pratique actuellement du "WWOOFing" en Polynésie.

Le "WWOOFing" est un mode de tourisme différent que le tourisme de luxe pratiqué en Polynésie. C'est un système d'organisation qui se base sur le volontariat du visiteurs dans des tâches à effectuer sur l'exploitation agricole et biologique en échange de la prise en charge de l'hébergement et de la nourriture par l'agriculteur.
Objectifs :

- Développer un tourisme inclusif et écologique

- Sensibilisation des exploitations agricoles "bio" par rapport au "WWOOFing"

- Mettre en place une plateforme de "WWOOFing" sur le web géré par une association d'exploitants participants au projet

- Viser un spectre large au niveau de l'âge du ou des "WWOOFeur.se.s"

- Limite les dépenses des visiteurs liées au logement et à la nourriture grâce à des indemnisations des exploitants agricoles 

- Permettre aux agriculteurs "bio" de bénéficier de main d'oeuvres non-rémunéré (mise-bas, semis, entretien, récolte et etc.)

- Opportunité de découverte du mode de vie polynésien

- Contribution au développement de l'agriculture biologique en Polynésie

1 échange(s)
Alain Druet
ven 04/12/2020 - 16:51

Wooofing ! Je ne connaissais même pas le nom, et si, a mon sens, cela peut ouvrir un marché "mini niche" j'y vois quelques freins :

- a quelques exception il n'y a pas de grande exploitation nécessitant une main d'oeuvre extérieure saisonnière

- se pose la question du travail au noir , au détriment d'un emploi rémunéré profitable à un habitant du pays

- se pose la question du travail pour les étrangers qui est normalement soumis a une approbation administrative

Mais je me trompe peut être .