Plateforme de recensement et cartographie des run & trail en Polynésie
8 participation(s), 5 échange(s)
Début des travaux :
Thème :
Activités terrestres de pleine nature
Fin des travaux :
Statut :
Ouvert
Introduction :
Permettre aux touristes adeptes de la course à pied d’identifier autour d’eux ou dans une île donnée, des parcours de course à pied et partager leur passion avec des résidents .
Objectifs :

En fonction de sa géolocalisation, donner aux touristes la possibilité d’identifier et de télécharger des parcours qualifiés en distance, temps moyen et difficultés .

Le parcours retenu pouvant être  téléchargé, il est possible de se geolocaliser pour s’assurer  du bon itinéraire et ce, sans nécessité de connexion internet.

La plate-forme étant ouverte au public, il peut être possible de rejoindre un groupe de coureurs constitué ( residents ou extérieurs) pour un parcours et une heure donnée.

5 échange(s)
Hina Grepin
sam 24/10/2020 - 13:50

Et ça marche aussi pour ceux qui marchent ....

Olivier Kressmann
sam 24/10/2020 - 13:57

Un petit lien avec les clubs de RUN locaux ou les coordonnées des guides de tourisme vert, et voilà un outil pertinent pour donner une belle image « sportive et écologique » pour compenser l’emprunte carbone dépensée pour venir en Polynésie....

Alain Druet
lun 26/10/2020 - 09:35

S'il est certain que si cela ne peut pas se développer sur toutes les iles, les parcours "rando" sont de plus en plus demandés par une clientèle soucieuse de rapprochement avec la nature.

Il y a deux types de "rando touristes" :

-le premiére que je nommerais "découverte" nécessite généralement la présence d'un guide qui certes à un coté rassurant pour les novices, mais qui assure aussi un role pédagogique et fait en sorte de ne pas passer a coté d'explications et d'informations sur la flore et faune, sur des données toponomiques ou légendes d'un lieu .  A noter que le développement de cette activité peut être source d'emploi.  Ce metier de guide "Rando touristique" peut assurer une source de revenus à des iliens, leur permettant aussi de rester sur leur ile d'origine. Une petite formation a mettre en place sur chaque ile permettrait alors d'identifier les interressés et assurerait aussi que le guide  transmette les bonnes informations. Un volet "secouriste" pour petits bobos devrait etre inclus dans la formation.

-la seconde "expert" : c'est pour ce groupe et pour les randonneurs résidents, que l'application proposée a toute sa raison d'être. Trés beau projet! Mis en place il reste cependant un aspect qu'il ne faut absolument pas négliger : l'entretien des parcours , Car soyons lucides : bons nombres de chemins rando ouverts sont vite négligés et deviennent rapidement impraticables par un balisage qui disparait et une nature qui reprend vite ses droits . La aussi il y aurait donc matière a emploi pour l'entretien de ces chemins. 

 

Jean-marc Bailleul
jeu 05/11/2020 - 07:54

Effectivement, le potentiel de randonnées ici est énorme mais sous exploité et mal mis en valeur.

Trop de touristes ignorent les possibilités existantes qui méritent une meilleure exposition.

Je souscris complétement au message précédent.

Guillaume Serre
ven 13/11/2020 - 12:07

En phase avec les remarques précédentes.

Pour considérer Tahiti, la richesse du coeur de l'île est tristement trop peu mise en valeur.

2 choses à considérer pour développer cette facette du tourisme vert :

- l'accès aux terres dans le respect des propriétaires mais en les incitant à ouvrir l'accès au coeur de l'île lorsque nécessaire

- point évoqué précédemment, assurer la création puis l'entretien d'un réseau de sentiers balisés par la création d'un ONF polynésien, créateur d'emplois, avec les moyens nécessaires à l'effet de développer ce réseau de sentiers de randonnée et de trail running. 

Pourrait-on imaginer de créer de Hitiaa à La Mission et de Papenoo à Papeari un réseau de sentiers et quelques gites au coeur de Tahiti à l'image de ce que l'on trouve par exemple sur l'île de la Réunion ?