Un tourisme de résilience pour les résidents
7 participation(s), 2 échange(s)
Début des travaux :
Thème :
Stratégie
Fin des travaux :
Statut :
Ouvert
Introduction :
Combien de Polynésiens connaissent leurs Îles ?
Pourquoi ne pas vendre un billet "Polynésie Française" à partir d’un circuit qui donnerait la chance aux Polynésiens de découvrir les Îles des archipels éloignés.
Voici un exemple d'itinéraire : Tahiti > Huahine > Bora Bora > Rangiroa > Fakarava > Nuku Hiva > Hiva Oa > Tahiti > Tubuai > Rurutu > Rimatara ou Raivavae.
L’intérêt de ce billet d’avion en boucle avec un seul retour sur Tahiti est de gagner 4 à 6 jours de vacances que l’on pourrait perdre dans une journée de transport aérien.
L’idéal serait dans un avenir de libérer les connexions existantes entre certaines Îles comme une Nuku Hiva ou Hiva Oa <> Fakarava> Tahiti afin que les marquisiens découvrent les plages et ceux des Tuamotu les montagnes.
Favoriser la création de  petites structures d’accueil, une chambre chez l'habitant permettrait à ceux qui ont perdu leur travail dans le secteur du tourisme de vivre de leur métier à leur propre compte.
Des facilités de paiement en 4 fois sur les billets d'avion (Comme Air Tahiti Nui) et les hébergements inciteraient un plus grand nombre de familles à découvrir enfin leur Belle Polynésie Française...
Objectifs :

Créer une source de revenus pour ceux qui ont perdu leur travail et leur permettre de valoriser leur expérience et compétences acquises dans le Tourisme
Favoriser les flux touristiques vers les archipels éloignés
Favoriser le tourisme de proximité
Permettre aux Polynésiens de découvrir toute la Polynésie Française
Permettre aux résidents des Îles éloignés de connaitre l'archipel de l'autre bout de la Polynésie Française.
 

2 échange(s)
Willy Tetuanui
ven 06/11/2020 - 07:01

Bonjour,

C'est une très bonne idée car innovante et jamais mis en place par notre compagnie inter-îles locale. En effet, cela permet aux touristes lamda (étrangers comme polynésiens) de leur donner la possibilité de visiter l'ensemble des archipels de notre Fenua en un voyage et sans retour obligatoire sur Tahiti-Faaa.

Par ailleurs, il faudrait développer le tourisme de proximité. C'est à dire permettre aux familles, dans les archipels, de pouvoir accueillir chez-eux des touristes afin que ces derniers puissent vivre et partager leur mode de vie et leurs expériences (chasse, pêche au chevrettes, pêche en mer, balade sur les sentiers battus, bringue, loisirs familiales, expériences culinaires, etc.). Des aides en matière d'aménagement du foyer (rénovation ou extension) pourrait être octroyées de manière à permettre à ces derniers de recevoir les visiteurs dans les meilleures conditions.

Nui te kaoha.

Hinautea Kavera
mer 25/11/2020 - 18:46

Ia ora na, c'est une très bonne idée qui inciterait beaucoup plus les résidents à voyager dans nos îles, et ainsi faire tourner notre économie locale en passant par nos pensions de famille jusqu'à nos agriculteurs.

Cela permettrait également de découvrir nos archipels en un gain de temps assez conséquent et ainsi connaître toutes les cultures polynésiennes existantes qui, selon moi, commencent à se perdre petit à petit. 

Le lien qui existe déjà entre nos îles n'en sera plus que renforcé.

A fa'a'ito'ito e aroha ia rahi.